GROUPE TORRENT : LE BOUCHON EN LIÈGE MICRO-AGGLOMÉRÉ, INNOVATION ET EXCELLENCE DURABLE POUR LE XÉRÈS

Tapón microgranulado de corcho fabricado por Grupo Torrent |bouchon en liège micro-aggloméré

GROUPE TORRENT : LE BOUCHON EN LIÈGE MICRO-AGGLOMÉRÉ, INNOVATION ET EXCELLENCE DURABLE POUR LE XÉRÈS

Chez Groupe Torrent, après avoir innové dans les solutions de bouchage pour le secteur du vin depuis plus de cent ans, outre les bouchons en aluminium, nous recommandons le bouchon en liège micro-aggloméré pour fermer les vins de xérès. Nous produisons actuellement en interne des bouchon en liège micro-aggloméré, fabriqués par moulage. Ils nous permettent de contrôler à la perfections deux facteurs essentiels à la préservation de la qualité du vin, surtout des « finos » et des « manzanillas ». Il s’agit de la couleur et du contenu en oxygène.

Pour les autres vins de xérès (oloroso, amontillado, palo cortado, cream, medium et Pedro Ximénez, entre autres) ce contrôle de la quantité d’oxygène n’est pas si détérminant. Le bouchon à tête constitue une bonne option. Il est composé d’un corps en micro-aggloméré et d’une couronne. Cette couronne peut être en plastique, en bois, ou en autres matières. Nous recommandons un bouchon à tête micro-aggloméré car la consommation du xérès se fait normalement au verre. Une bouteille peut donc rester ouverte plusieurs jours, et il est préférable que sont bouchon soit hermétique et qu’elle soit facile à ouvrir et à refermer.

Pour les vins tranquilles vieillis, le Groupe Torrent opte aussi pour l’utilisation du bouchon micro-aggloméré. D’autre part, l’utilisation de bouchons à vis en aluminium est une option largement répandue actuellement en raison de son efficacité pour les vins vieillis et les xérès. Sans laisser de côté le bouchon naturel de bonne qualité.

Il est à souligner que la « Denominación de Origen », ou appellation du xérès, n’exige pas l’utilisation d’un type de bouchon particulier pour ses vins.

 

L’histoire des bouchons pour les xérès

 

Groupe Torrent a commencé à fabriquer les premiers bouchons en forme de cônes en liège naturel il y a plus d’un siècle. Au cours des années 40, nous produisions des bouchons à tête en liège qui se débouchaient à la main et qui ont évolué par la suite avec l’apparition des bouchons à couronne en plastique, en bois ou en liège. Les caves de Jerez ont commencé à l’utiliser car ils étaient très pratiques pour le consommateur.

Aujourd’hui, parmi les bouchages les plus courants de la DO Jerez, on trouve : le micro-aggloméré par moulage individuel, et les bouchons en aluminium qui marchent très bien sur ces vins.

 

Avantages des bouchon en liège micro-aggloméré

 

Chez Torrent, et plus particulièrement pour le xérès, nous recommandons notre bouchon en liège micro-aggloméré. C’est une valeur sûre car nous le fabriquons intégralement en interne et nous contrôlons le processus de fabrication et de production de façon durable.

La partie du bouchon en contact avec le vin est la plus importante, car c’est elle qui conservera le vin dans de bonnes conditions. La couronne, que nous fabriquons aussi, peut représenter une valeur ajoutée importante pour le produit. La couronne d’un vin JSX n’est pas la même que celle d’un xérès VORS, car le coût et la conception qu’elles représentent sont totalement différents.

Comme nous l’avons dit, notre micro-aggloméré garantit :

1. Un contrôle exhaustif de TCA, au niveau du grain du liège ainsi que du bouchon fini, grâce à un système développé par Torrent appelé « Système durable d’extraction de substances volatiles ». Sans odeurs ni goûts indésirables.

2. Sans décantation de particules de liège, comme cela peut se produire avec du liège naturel.

3. Sans décantation de particules de poussière, car nous désinfectons les grains et le liège.

4. C’est un produit 100 % durable.

5. Mécaniquement, tous les bouchons fonctionnent de la même manière, car nous contrôlons leur densité un par un pour qu’il n’y ait pas de déviations mécaniques.

6. Ils sont fabriqués intégralement à Jerez et nous sommes pour l’économie circulaire, la forêt de chêne-liège, les champs et la population rurale qui en dépend dans la région de Cadix.