EsPlásticos créera un centre de recherche sur la circularité des plastiques et l’économie en Espagne

EsPlásticos créera un centre de recherche sur la circularité des plastiques et l’économie en Espagne

Le secteur plastique, créateur d'emploi et richesse, lancera sa proposition sur la circularité 
des plastiques en Espagne.

Dans le but de contribuer à la mise en œuvre du Plan de relance pour l’Europe Next Generation EU et 
du Plan de récupération, transformation et résilience présenté par le gouvernement, la plateforme 
EsPlásticos, dont le Groupe Torrent fait partie, a présenté une proposition de macro-projet moteur
 autour de la circularité des plastiques et de l’innovation. Elle permet ainsi de stimuler la transition 
écologique, qui est l'un des piliers sur lesquels repose le plan, ainsi que la transformation numérique, 
la cohésion sociale et territoriale et l’égalité.

Le macro-projet présenté par l’industrie du plastique, ouvert à l’adhésion d’autres entreprises, bénéficie de la participation de 25 entreprises du secteur issues de 11 régions d’Espagne.

Avec un investissement prévu de 262 millions d’euros, les entreprises partenaires espèrent atteindre un double objectif au cours des quatre prochaines années : créer plus de 673 nouveaux postes de travail et réduire leur empreinte carbone d’entre 10 et 25 % au cours de cette période.

AIMPLAS sera la société coordinatrice de ce projet de macro-recherche sur la circularité des plastiques

L’initiative bénéficie de la coordination de AIMPLAS, en tant que centre technologique de référence dans le secteur plastique, et intègre dans son développement la création d’un centre de recherche ciblé sur le circularité des plastiques. La mise en œuvre de ce centre est une nécessité afin d’arriver à surmonter tous les obstacles que le développement de nouveaux processus et produits va impliquer en termes de recherches.

Le projet dispose de 17 lignes d’intervention ciblées dans le domaine de l’éco-design et la capacité de recyclage des produits ; l’intégration de nouvelles matières premières plus durables et novatrices ; la modernisation et l’accroissement de la capacité de recyclage mécanique et chimique ; la prise de conscience sociale ; la qualité, la traçabilité, la caractérisation et l’étiquetage et la création de systèmes intelligents de collecte des déchets. De plus, il est prévu de travailler sur de nouveaux systèmes de responsabilité élargie du producteur (RAP), pour le plastique agricole, les emballages industriels et commerciaux (comme les cageots de fruits ou les emballages de produits chimiques) et autres types de produits comme les filets de pêche et les outils, palettes et textiles.

Circularité des plastiques consiste à conserver les matériaux et produits le plus longtemps possible à l’intérieur du cercle de l’économie. Cela permet ainsi de prévenir la production de déchets et de réintroduire le plastique recyclé sous la forme de nouveaux produits. Il s’agit à coup sûr d’un projet qui couvre les actions nécessaires pour les prochaines années sur toute la chaîne de valeur. Cela aidera aussi à raviver un secteur qui en a besoin aujourd’hui plus que jamais, en raison des réglementations et des impôts qui vont être mis en place et qui, en Espagne, représente 21 % de l’industrie manufacturière et 2,7 % du PIB avec plus de 3 000 entreprises dont 98 % sont des TPE et des PME.

 

(*) Communiqué de presse, diffusé par EsPlásticos